Se faire une culture musicale

Musique et culture celtes
Apprendre à jouer d’un instrument demande un minimum d’intérêt pour la musique ……
Lol – Bon j’avoue c’est évident .
Ce qu’il faut comprendre par là, c’est qu’il est désormais indispensable d’avoir une écoute globale et une écoute éclatée.
Elle est où la différence ?
La plupart des personnes ont une écoute superficielle des chansons, ou des instrus. Ce qui fait que l’appréciation reste à la fois en surface d’un point de vue technique, et plus ou moins en profondeur d’un point de vue sentimental.
En fait la musique affecte l’âme, le coeur, l’intérieur. Parfois même sans savoir pourquoi. Elle peut être capable de provoquer des frissons, ou d’inévitablement plonger l’auditeur dans une euphorie ou une forme de transe inexpliquée … Plus encore, des passages musicaux viennent parfois s’inscrire dans notre inconscient en s’associant à des images, pour former des souvenirs incontournables …
Bon je m’éloigne un peu … Désolé.
Ce que je veux dire c’est qu’une partie de ces effets provoqués par  la musique peuvent être compris, reproduit si on en comprend l’expression. C’est ça avoir une écoute globale et éclatée. “L’écoute éclatée” permet de décortiquer chaque contribution instrumentale : l’effet mélancolique d’un solo au violon, la fougue d’une flûte, la touche angoissante d’une contrebasse, le rythme dansant d’une percussion (bon ça c’est facile à détecter quand même) etc. etc.
Se faire une culture musicale consisterait dans un premier temps à comprendre un morceau en profondeur et en avoir une bonne vue d’ensemble, alors que la majorité des personnes se contente d’une simple appréciation en surface, sans vraiment pouvoir en faire une découpe explicative. Indirectement cela permet également le développement d’une oreille musicale, en habituant le cerveau à la gymnastique relative à un jeu de puzzle … (la suite du sujet “oreille musicale” dans un prochain article)
Comme dit dans l’article “Comprendre les racines musicales”, la musique a une histoire, plusieurs branches culturelles, qui ont donné et donnent encore naissance à plusieurs styles. Et pour parler en musique il faut être authentique, et capable d’émettre des discours clairs et profonds. Pour parler en musique il faut être cultivé en musique.
Facebook Comments
A propos Isaac Sariel 41 Articles
Créateur du blog Parle en Musique, musicien, chanteur gospel

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


CommentLuv badge