Discerner des racines musicales

Arbre et racines

Tout style musical à une influence d’origine, et savoir ne fusse que vaguement en discerner les racines permet d’identifier le timbre et l’identité d’une composition.

Le blues par exemple, est né dans le sud des Etats Unis vers la fin du XIXème siècle et le début du XXème siècle. D’après des recherches historiques, c’est un style tout droit dérivé des chants entonnés lors des travaux de dures labeurs effectués par les esclaves noirs (travaux dans les chants de cotons par exemple). L’expression de la souffrance vécue par ces esclaves qui n’avaient pas d’autres choix que de travailler très durement, s’est directement transposée dans cette musique à tendance mélancolique que l’on appelle encore aujourd’hui le blues. C’est aussi de là que vient l’expression “avoir un coup de blues”.

Différents artistes ont alors développé l’expression de cette peine sur le support d’instruments tels que l’harmonica, la guitare etc. Puis en variant les rythmes et les thèmes, lui ont donné une certaine diversité.

Il est donc difficile de définir une seul personne comme créatrice de ce style, puisqu’il est apparu dans un contexte bien précis sous la pression d’un ensemble d’événements. Je dirais plutôt que la situation d’esclavage des noirs américains a produit le “coup de blues”.

On peut également y voir l’établissement de toute une culture qui deviendra ensuite populaire. Certains la qualifieront de “culture afro américaine”. Attention ! Je ne dis pas que le blues fait toute la culture noire américaine ! Juste qu’elle en fait parti, et en est une caractéristique. De toute façon nul n’est capable de définir les bornes précises d’une culture où d’un style. Mais bon ça c’est le sujet d’un autre article …

Bref, du blues est ensuite né le rock’n’roll, le jazz, le gospel (quoi qu’apparu plus ou moins dans la même période) etc, etc.

L’exemple du blues est assez significatif, et il en est de même pour une multitude de sonorité constituant un timbre musical.

Le fait de connaître les racines nous permet de comprendre le contexte d’apparition. Certain parle de l’âme du blues, ou de l’esprit du blues. Il ne s’agit pas seulement de jouer cette note bleue caractéristique du blues (oups un mot technique, pas de panique j’en parlerai dans un prochain article), mais de réellement interpréter l’expression des sentiments d’origine, du discours implicitement donné, du sens profond de toutes ces notes. Il s’agit de réellement parler en musique… 😉

 

Facebook Comments
A propos Isaac Sariel 41 Articles
Créateur du blog Parle en Musique, musicien, chanteur gospel

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


CommentLuv badge