Comme vu dans l’article “Histoire du sebene 1ère partie”, ce style de musique vient tout droit de la rumba congolaise, qui elle, descend de la rumba cubaine.
Le fait est que tout style de musique n’est que variante ou dérivé d’un autre style précédent, le tout à une époque bien précise. Sans oublier que l’influence provocant ce changement est souvent dû à un contexte culturel et historique particulier en ces temps là.
On peut par exemple citer la musique classique contemporaine qui a donné naissance au blues à l’époque de l’esclavage en amérique, après que certains nobles aient enseigné à leur serviteurs les standards de musique classique…
Comprendre les racines historiques d’un style revient à en distinguer une certaine identité musicale, diluée dans la manière de jouer de l’instrument en question.
Heu… Bref… Le sebene descend de la rumba congolaise telle qu’elle est présentée dans l’émission Africanités de TV5 Monde. 🙂
En fait c’est le guitariste Pépé Félly Manuaku, ancien soliste du groupe Zaïko Langa Langa, qui a eu l’idée d’introduire une mélodie dansante avec un thème exotique, emportée par un rythme de percussions typiquement africain.
Ce fut alors la naissance du sebene.
Même si l’on considère la notable évolution de celui ci, le concept a tout de même été promu par ce groupe de musique congolais, annonçant une ère dans laquelle la guitare solo jouerait un rôle principal dans les divers arrangements de chansons.
Un tas de sujets peuvent être partagés sur ces points historiques, on pourrait même dresser une généalogie de la rumba congolaise jusqu’à arriver au sebene… Notons simplement que comme toute chose, il a un commencement plus ou moins distingué, et une évolution, caractéristiques du cycle de vie, et de la personnalité imprégnée de l’élément traité…
Facebook Comments

Isaac Sariel
Isaac Sariel

Créateur du blog Parle en Musique, musicien, chanteur gospel

Leave a Reply

Your email address will not be published.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.